LanguageTool, une alternative intéressante à Antidote (correcteur orthographe / gammaire)

J’ignore si c’est le cas ailleurs, mais si vous habitez à Montréal vous avez remarqué la campagne de publicité omniprésente sur les panneaux d’autoroute pour le logiciel privateur correcteur anglais/français Antidote.

Ils ont aussi sollicité les anciens clients avec une promotion presque moitié prix.

Je propose d’essayer LanguageTool, un correcteur avec des avantages importants :

  • Multi-lingue (27 langues incluant français, anglais, espagnol !)
  • Intégré aux navigateurs, modèle d’application SaaS mais on peut aussi auto-héberger
  • Intégré à une foule d’applications (Thunderbird, LibreOffice mais aussi MS Office et Outlook pour les amis qui sont encore sous Windows)
  • Contributions faciles, tant au code qu’aux règles et même en argent
  • Pas de limite du nombre de postes quand on contribue pour avoir accès à plus de fonctionnalités et # de mots

Bref, je crois que c’est un projet qui mérite vraiment d’être partagé tant à la maison qu’au bureau et dans nos écoles.

1 J'aime

Il existe aussi Grammalecte comme autre correcteur grammatical.
À ma connaissance le développement est uniquement communautaire (pas d’offres freemium). La nouvelle sur Linuxfr (date de 2015 peu après sa sortie) explique en détail son fonctionnement pour détecter les erreurs grammaticales, je n’y connais pas grand chose mais je trouve ça très intéressant.

L’avantage est qu’il ne fonctionne pas en mode SaaS.

Grammalecte est disponible en plugin pour LibreOffice, OpenOffice, Firefox, Chrome, Thunderbird et a aussi un mode client/serveur local pour les éditeurs de textes courants (Vim, Emacs et SublimeText).

Grammalecte se consacre uniquement à la langue française par contre, je ne pense pas qu’il est prévu d’inclure d’autres langues.

1 J'aime

Je plussoie Grammalecte, c’est ce que je recommande depuis des années pour les francophones qui veulent un bon correcteur syntaxe, grammaire, alouette, pour LibreOffice.

Je connais (et j’utilisais) Grammalecte, mais j’écris autant en anglais et en espagnol alors c’est une grosse différence avec LanguageTool quand on peut changer de langue facilement peu importe le contexte.

Je n’ai pas encore fait mon installation “self-host” pour LT mais je vois que Grammalecte a aussi beaucoup évolué dans ce sens. Tant mieux ! C’est donc deux choix que les francophones ont, plutôt qu’un seul !

Merci pour l’info. Je suis ‘‘dépendant’’ à Antidote, je vais essayer LanguageTool.

J’ai été très enthousiaste à packager grammalecte mais j’ai fini par abandonner, à cause du système de build complètement bizarre qu’ils utilisent. Mais ça me semble une des alternatives à Antidote les plus prometteuses pour le français.

Pour ce qui est de LanguageTool, il semblerait que c’est également un cauchemar à packager - aucun changement dans Debian depuis 12 ans (!!!). LWN a fait un review en 2016 de quelques outils du genre, incluant LanguageTool, qui est décrit comme ayant trop de “false positives”. De plus, les bases des données de mots/exceptions sont maintenues en XML (!)…

C’est un secteur extrêmement difficile et complexe, la correction de textes - parce que c’est ce dont il s’agit ici… L’orthographe n’est qu’une des facettes, Antidote est un des premiers produits à sortir du “mode ispell” qui vérifie bêtement des “mots” dans un “dictionnaire” et considérer la grammaire et le style, un défi de taille, dans n’importe quelle langue. Ayant écrit pas mal en anglais au niveau professionnel, j’ai été surpris des difficultés de cette langue que je pensais plus simple que le français…

Enfin, voilà. Je n’utilise personnellement pas Antidote, mais je connais des gens qui l’utilisent avec un succès modéré sous Linux. Le processus d’installation est horrible pour un logiciel payant (!) mais ça marche. Sauf quand ça plante LibreOffice aux mises à jour. :stuck_out_tongue:

On a clairement besoin d’une alternative libre, mais je ne la vois pas encore. Il faut aussi garder en tête qu’un correcteur est utile partout - pas seulement dans votre éditeur préféré… (emacs? vim? libreoffice? firefox?) Et il n’y a pas d’interface “standard” pour ça dans Linux, autre qu’un “pipe”… :slight_smile:

1 J'aime

Autre “bonus” de LT, Java requis… :sob:

1 J'aime

Le niveau d’analyse et de profondeur d’Antidote ne se trouve nulle part ailleurs. J’utilise depuis des années et j’ai acheté la mise à jour 10 parce que ça me rend tellement service. J’aimerais bien avoir une alternative libre, mais ça reste une de mes 3 exceptions au libre sur mon PC (les autres étant le pilote NVIDIA et Citrix Receiver, le client léger pour le télétravail). Les 3 fonctionnent à merveille sur Debian 9.

2 J'aimes

Avant d’installer, est-ce que la version gratuite de LanguageTool fonctionne en français avec la syntaxe, les genres, etc.?

Merci

Pour les accords oui:

S%C3%A9lection_178

Pour la syntaxe as-tu un exemple d’erreur ?

Bien franchement, ici, on est dans un secteur assez pointu, c’est à dire la correction du français.

Malheureusement, j’ai beau être aussi libriste que vous, je ne connais aucun logiciel, libre ou pas, capable de concurrencer Antidote sur bien des points.

Ça ne me dérange donc pas de le payer. Et en plus, il s’agit d’un produit québécois!

LanguageTool comble mes besoins et surpasse Antidote par le support de l’espagnol qui m’est indispensable en correction.
Mes critères éthiques sont importants pour ces choix et je suis prêt à faire certains compromis mais pas au point de ne pas combler mes besoins.
@bpruneau as-tu essayé LanguageTool ou Grammalecte ? J’en ai pas essayé d’autres à part ces trois là. Si oui, j’aimerais bien savoir quelles fonctionnalités te sont indispensables. LanguageTool comble mes besoins et surpasse Antidote par le support de l’espagnol qui m’est indispensable en correction.
Mes critères éthiques sont importants pour ces choix et je suis prêt à faire certains compromis mais pas au point de ne pas combler mes besoins. Peut-être qu’on peut suggérer certaines améliorations ou ajouts dans LT, sachant que leurs ressources ne sont probablement pas les mêmes que celles de Druide (éditeur d’Antidote).
@anarcat j’ai lu l’article que tu mentionnes et son focus étant Emacs et la correction de langue parmi du code, je n’ai pas ces problèmes. La correction en temps réel fonctionne bien pour moi dans Firefox et dans LibreOffice, c’est une autre critique fait dans l’article. J’ai demandé dans le forum de LT qu’est-ce qui a changé depuis 2016, je suis curieux car je n’ai pas suivi ses progrès alors je ne sais pas comment il évolue d’année en année.

@MagicFab J’ai essayé les trois. Je ne parlerai que de la correction du français ; je ne peux pas parler pour les autres langues. Et je souhaite, lorsque j’écris, formuler mon discours dans les meilleurs termes possibles.

J’utilise GIMP pour traiter les images pour mes sites web, mais je ne réussirai jamais à convaincre un infographiste de quitter Photoshop. Et ce n’est pas parce que je n’ai pas essayé… Et c’est probablement parce que l’infographiste y voit des fonctionnalités que je ne vois pas. Ou encore des fonctionnalités plus faciles à utiliser dans Photoshop que dans GIMP. Ou encore peut-être parce que c’est le logiciel qu’il a appris à l’école, mais ça c’est un autre sujet.

J’ose imaginer que c’est le même cas ici. Pour s’assurer que tous les mots utilisés dans le texte existent dans le dictionnaire, LanguageTool et Grammalecte suffisent amplement. Mais, pour relever les incongruités de niveaux de langue, des termes répétés trop souvent (voir le mot « bref » huit fois dans le même paragraphe) ou des homonymes mal placés (« Lucie ni songe plus » ou « Lucie n’y songe plus » ?), Antidote est le seul sur le terrain… À moins de s’abonner à LanguageTool Premium, moyennant sept dollars par mois, peut-être, je n’ai pas vérifié.

1 J'aime

Vous allez me trouver vieux-jeu (sinon casse-pieds), mais mon correcteur personel préféré est mon cerveau. Le cerveau est cet ordinateur intégré à l’organisme, dont la santé et performance dépendent de l’utilisation qu’on en fait, un peu comme les muscles (selon le principe “use it or loose it”). J’essaie le plus possible de réinjecter mes fautes dans mon système interne de rapports de bogues, à corriger au plus vite, au besoin à l’aide de technologies externes dont je ne dépendrais pas nécessairement, surtout pas des propriétaires. Star Trek c’était drôle à la télévision mais je considère qu’il est mieux de ne pas s’en inspirer pour des solutions uniques. Je conseillerais la lecture de https://fr.wikipedia.org/wiki/Fahrenheit_451 et aussi des travaux de https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Stiegler

1 J'aime

Étant donné mon commentaire précédent je ne devrais plus commenter, mais Grammalecte me semble être bien distribué à partir de son site web: https://grammalecte.net/#download
Installé pour LibreOffice et Thunderbird, il me suffirait de l’apprendre, peut-être que je me créerais un nouveau besoin…
Grammalecte est en Python et Javascript (pas en Java) et ne requière pas d’accès Internet.
Pour ce qui est d’Antidote, ce qui est surtout québécois est de mal connaître sa langue, ce qui devrait se corriger d’abord à l’école et sans logiciel. Idem pour l’arithmétique: c’est toujours mieux “avec pas” de calculatrice… :slight_smile: