Du Unity à Gnome: quelques questions

Bonjour,
Je viens de quitter Unity pour Gnome. Ce qui m’étonne cependant, c’est qu’avec ce changement, je me trouve tout d’un coup avec un choix de quatre environnements de bureau (Gnome, Gnome sur Xorg, Ubuntu, Ubuntu sur Wayland).

Deux des quatre ne me semblent pas parfaitement fonctionner (Gnome et Ubuntu sur Wayland): Synaptic ne se lance pas quand je suis dans l’un de ces deux environnements.

Mes interrogations: pourquoi Gnome vient-il en quatre «saveurs»? Et pourquoi deux semblent inadéquates?

Merci pour vos informations…

François Huot

Bonjour @frhuot,

Dans Ubuntu 18.04, c’est Gnome 3.28.4 avec Xorg 1.19.6, avec Linux 4.15.0-70-generic et systemd 237.

Ubuntu n’est pas un environnement de bureau, c’est le nom de la distribution Linux.

Wayland, ce n’est pas installé par l’installateur de Ubuntu 18.04.

Il me semble donc que Ubuntu 18.04 est « Gnome sur Xorg ».

J’ai peut être mal compris la question…

Avec un peu de retard (vacances obligent!), je reviens sur le sujet et mets en pièce jointe une photo des possible environnements de bureau susceptibles d’être lancés.

  1. Contrairement à ce que j’ai écrit dans le premier message, il n’y a pas quatre mais cinq environnements de bureau qui sont proposés. Je croyais que Unity ne devait plus être là, car j’avais désinstallé ubuntu-unity-desktop… Je suis étonné de voir qu’il est toujours proposé au départ… et même qu’il fonctionne si je le sélectionne sans avoir réinstallé ubuntu-unity-desktop…???

  2. Je reprends une question: pourquoi Gnome et Ubuntu sur Wayland sont-ils proposés mais ne fonctionnent pas correctement?

  3. Qu’est-ce que ce Ubuntu sur Wayland… je ne crois pas voir jamais demandé cette installation???

Merci.
François Huot
P1020049|640x480

Bonne année 2020 à tous!

ubuntu-unity-desktop est un méta-paquet qui va installer plusieurs dépendances. Il semble que unity et sa bande soient toujours là.

Il devait fonctionner à un moment donné… Il faut bien tester wayland avec des vrais utilisateurs un moment donné, je crois qu’il était shippé avec Ubuntu mais X est là par défaut.

Comme mentionne @millette, Wayland est proposé dans Ubuntu pour permettent aux utilisateurs de tester le logiciel.

Il n’y a pas de marché significatif réel pour Wayland (ou pour Mir). Xorg continue d’être améliorer.

Pour le rendering 3D, il y a des façons de faire avec Xorg pour avoir beaucoup de performance.

Si tu regardes Steam pour Linux, ça utilise Xorg et pas Wayland et ça fonctionne bien.
De toute façon, si tu veux de la performance, je crois que les Display Protocols (qui peuvent passer par TCP/IP) doivent être éviter.

Après 11 ans, je pense que Wayland est un vaporware comme btrfs ou Duke Nukem Forever.
J’ai acheté le jeu Duke Nukem Forever qui a été développé pendant 15 ans. Ce fut un mauvais achat.

1 J'aime

@frhuot Quelle version de Ubuntu avez-vous installer ?

Sachez que les versions dites LTS (Long Term Support) sont recommandées. La dernière version LTS (18.04), contient Xorg et Gnome seulement.

Quelle version ai-je installée? J’utilise la 18.04 depuis son lancement.Mais c’est à l’occasion de l’abandon de Unity vers Gnome que je me suis posé toutes les questions mentionnées dans les messages précédents.

Merci pour les infos.

FH

OK merci. J’ai aussi Ubuntu 18.04 LTS sur mon ordinateur et j’ai vérifié et j’ai 2 options: « Ubuntu » et « Ubuntu on Wayland ». Wayland fonctionne très bien puisque je ne vois pas de différence.

Xwayland utilise 131444 kB de RAM (VmHWM: 131444 kB).

Xorg utilise 61584 kiB de RAM (VmHWM: 61584 kB).

Pour éviter ce genre de problèmes je préfère ne jamais dépendre d’OpenGL (l’accélération 3D) pour le rendu général d’un « desktop manager » que je veux pouvoir utiliser sur (presque) tous les ordinateurs (du plus petit au plus gros). Par exemple, XFCE et LXDE sont très rapides (et fonctionnels) « seulement » avec de l’accélération 2D. Je pense que Gnome3 dépend de l’accélération 3D pour ses joujoux visuels. En général, lorsqu’un « desktop manager » sous Gnu/Linux tente d’être aussi bling-bling que ses « compétiteurs » commerciaux, c’est risqué… La 3D, c’est pour des jeux, de l’art et de la CAO (à moins que LibreOffice soit offert en version VR). :slight_smile:

C’est quoi de l’accélération 2D ? Est-ce que ça inclus les accélérations matériels des codecs média comme H.264 ?

Ah je ne savais pas ! Je ne vois rien en 3D, mais peut être que ce sont des projections d’objets 3D sur un plan.

Je pense que c’était la bonne décision du projet Gnome 3 d’utiliser l’accélération 3D pour le visuel de Gnome 3. Comme le mentionne la documentation de Gnome 3, pour les vieux ordinateurs, il y a les vieux logiciels.

L’accélération 3D dans Gnome 3, ça doit servir quand on appuie sur le bouton « Activities » en haut à gauche. Il n’y a pas de 3D d’impliqué, du moins tout semble être dans un plan.

Bon, je précise… Et je peux me tromper, alors restons vigilant.

Mon terme « accélération 2D » réfère vaguement à « hardware acceleration »; ça inclue tout le matériel complémentaire qui libère en partie le CPU du travail à faire pour un rendu 2D fluide, autant pour l’interface graphique générale que pour le décodage (et même l’encodage) de flux vidéo. En général tous les ordinateurs qui datent d’au moins une quinzaine d’années en sont équipés, et peuvent utiliser le GPU (ou pas).

Mon terme « accélération 3D » réfère à l’accélération qui utilise spécifiquement le GPU (et seulement lui); c’est ce à quoi réfère la documentation de Gnome3, qui « préfère » fonctionner que sur du matériel de moins de 5 ans (équipés de GPUs conçus pour des jeux). Parce qu’on peut faire de la 2D avec de la 3D (dans un plan).

Moi je veux bien être moderne, mais dans les faits il y a des environnements de bureau qui profitent de l’accélération 2D sans avoir besoin d’accélération 3D (avec un GPU puissant) et qui fonctionnent mieux sur beaucoup plus d’ordinateurs, en utilisant moins de ressources, et donc plus rapidement même sur ces nouveaux ordinateurs plébiscités.

Choisissez votre poison.

La doc de Gnome3 n’est pas claire et j’ai lu sa mention du « 5 ans » dans un document qui date de fin 2013… Mais ce qui me rebute le plus dans Gnome3 est l’interface elle-même, étant habitué (et préférant) des interfaces classiques des années 90 (ce qui ne me rajeunit pas).

Pour certains, le progrès est de travailler surtout en mode texte avec des terminaux dans un environnement de bureau « tuilé » comme https://fr.wikipedia.org/wiki/I3_(logiciel)

Et puisqu’on n’arrête jamais le progrès, il y a même des terminaux accélérés 3D! https://github.com/alacritty/alacritty

:slight_smile: