Emprisonnement d'un recycleur qui a vendu des CD de récupération de Windows


#1

“Microsoft a changé, ils sont plus les méchants des années 90-2000!” nous dit-on. Mouais…

En revanche, si on lit le verdict de la cour d’appel qui confirme le verdict de la “basse-cour” (pour ainsi dire…), on voit l’histoire sous un autre angle que ce qui est présenté par les journalistes. Surtout quand on se rend compte que Microsoft requiert depuis longtemps que les recycleurs achètent des CD de récupération “véritables” à 25$ pièce sans empiéter sur leur copyright restrictif… n’empêche que flanquer le gars en prison pour ça, c’est costaud.

Dans tous les cas, bienvenue dans le monde du logiciel propriétaire. Au final le gars aurait mieux fait d’installer du Linux…


#2

J’ai jamais vu de tels CD chez un recycleur. Par contre, le collant de licence, oui.

En bout de ligne si la licence indique clairement “not for redistribution” ben… il y a des conséquences.