Projet d'édition : L'art de (perdre) la guerre avec (ce que nous croyons être) nos ordinateurs


#1

Je vous partage ici un lien vers l’ébauche de travail de mon projet.
Je le propose pour les framabook aussi.

C’est vraiment un document de travail,
mais il y a suffisamment à lire déjà pour que vous en ayez du plaisir.

Compliments, critiques, contributions (rédactionnelles, financières ou autre…) tout à fait optionnelles et bienvenues :wink:

Enjoy

Lien disponible jusqu’au 4 décembre 2018, ensuite, il faudra me redemander des nouvelles.


#2

EN téléchargeant à partir de la page 31 je vois beaucoup de code… c’est voulu? Ça semble être un bug de rendu de LibreOffice… ironique!

Si je peux faire une première suggestion, indique clairement une licence d’utilisation (une des CC par exemple?).


#3

Pour le moment, le document est une ébauche … ça parait.

Beaucoup de code après la page 31 … La présentation n’est pas optimale, certes, mais c’est fait exprès, c’est une annexe, un appel de note fait à la page 21.
Il s’agit d’un code Javascript amazon trouvé sur la page d’un site anarchiste, dont je dis qu’il sont inconscients de ce que fait ou pourrait faire le code qu’ils ont utilisés.
Mettre ce code imprimé en annexe dans le bouquin prend de la place (15 pages de code illisible et 5 de code lisible, mais pas par les lecteurs du livre). Il me semble que c’est intéressant d’illustrer de cette manière la place que prend le code illisible dans nos espaces de vie.
D’accord, dans l’ébauche, et mal présenté, ça fait un peu tache !

La licence …
Je me posais la question pour l’oeuvre finale, pas pour les ébauches.
En y regardant de plus prêt, cela me pose deux questions :

  • Ai-je vraimewnt le droit de déclarer sous une licence CC du code piqué dans une page web et venant d’Amazon ?
  • Je devrais fournir des liens vers l’oeuvre et son code source (respectivement les fichiers pdf et odt dans mon cas) liens qui devraient être durables. Or le lien que je viens de partager est temporaire, dans quelques semaines / mois, il sera obsolète, comme cette ébauche.

C’est la première fois que je me pose la question de la licence pour une ébauche. Pourtant, une ébauche peut être considérée comme un travail ouvert aux oeuvres dérivées, et la question de la licence a du sens. Merci de me l’avoir posée.
Comment on gère les versions de travail sans passer par un dépot Git et lu Latex ? Contributions bienvenues :hugs:

Réglé provisoirement avec la version x2
LArt_perdre_guerre-x2.odt[https://cloud.penserpouragir.org/index.php/s/CfdBjRwC9f4W7DJ]


#4

Non, du moins pas intégralement. S’il n’y a pas de licence, c’est le droit d’auteur tout court qui s’applique. Tu peux en citer des extraits en te basant sur l’utilisation équitable, mais tu ne peux jamais changer la license d’une oeuvre si tu n’es pas l’ayant droit.

Dans le cas d’une compilation, chaque oeuvre conserve sa licence et la compilation peut elle-même avoir sa propre license.

(j’ai remplacé «lu» par «du»)

Un wiki? Mais pourquoi éviter git?

Quant au code source minifié, https://beautifier.io/ peut améliorer la sortie. Cela dit, il contient des copyright et des liens vers les versions upstream. De nos jours, c’est rare le js qui parvient à nos fureteurs sans passer par plusieurs processus de transpilation/minification/concaténation.