Un équivalent de Mailtrack pour Firefox

Bonjour… Mailtrack, un outil qui permet de savoir quand un courriel envoyé est ouvert par le récipiendaire, existe pour les fureteurs de la famille Chrome, mais non pour Firefox. J’ai bien cherché, mais n’ai pas réussi à trouver un équivalent pour Firefox.

Est-ce que quelqu’un connaît une produit (une extension?) qui offrirait cette fonction?

Merci… François Huot

Ce type de fonctionnalité est disponible dans tous les logiciels d’envoi massif, mais à ma connaissance habituellement pas dans les clients de courrier électronique. Dans les clients de courrier électronique, il y a une fonctionnalité comparable, mais que tout le monde déteste, qui s’appelle un «accusé de réception». La personne qui reçoit l’accusé peut choisir de répondre ou de ne pas répondre.

Ce qui ressemble le plus à Mailtrack et qui existe pour Firefox est cette extension :

Elle est très mal notée avec une majorité (20) de une étoile sur cinq.

Plus important que la popularité de l’extension, il faut savoir que cette fonctionnalité (comme celle de Mailtrack) repose sur le principe du «pixel invisible» et peut donc agir à l’insu et sans le consentement des récipiendaires. Il y a un important enjeu éthique de vie privée derrière ce pixel en apparence inoffensif :

Voici mon avis là-dessus… Lorsque je ne ne veux pas me faire suivre par l’organisme qui m’envoie une lettre d’information par envoi massif, je peux, au cas par cas, soit me désabonner complètement, bloquer le pixel invisible ou même simplement charger la version texte seulement du message. Bref, j’ai des options et ça ne concerne que certains expéditeurs. Mais quand ce sont des individus qui m’écrivent juste comme ça, comment je fais ? Doit-on maintenant se protéger de tout le monde par défaut ? Je pense que le pixel invisible ne doit pas se généraliser comme pratique dans les communications entre personnes, sinon ça va finir comme pour les fenêtres surgissantes (popups) d’une autre époque : les gens vont demander de les bloquer par défaut et il deviendra impossible d’en faire un usage judicieux par la suite.

2 « J'aime »